Contrôle de la fréquence cardiaque (contrôle de la fréquence)

Le contrôle de la fréquence signifie que vous et votre médecin avez accepté la fibrillation atriale comme trouble médical, mais vous devrez peut-être contrôler la fréquence cardiaque (battements par minute) pour éviter les symptômes.

Contrôler la fréquence cardiaque est l’option de traitement choisie par votre médecin lorsqu’il n’a pas été en mesure de rétablir un rythme normal (tentative infructueuse), ou lorsque le médecin considère qu’en raison de votre pathologie cardiaque sous-jacente, rétablir le rythme sinusal normal est presque impossible.

  • Avec un traitement médical

Votre médecin peut vous prescrire un traitement médical pour normaliser votre fréquence cardiaque (entre 70 et 110 battements par minute au repos).

En fonction de vos symptômes, le médecin peut choisir un contrôle strict de la fréquence (en maintenant la fréquence cardiaque autour de 70 à 90 battements par minute au repos) ou un contrôle souple de la fréquence (en maintenant la fréquence cardiaque autour de 100 à 110 battements par minute au repos).

Les traitements qui peuvent être utilisés pour contrôler votre fréquence cardiaque sont :

  • Les bêta-bloquants : Ces médicaments ralentissent la fréquence cardiaque au repos ainsi que pendant l’activité. Ils sont le traitement privilégié indépendamment de la pathologie cardiaque sous-jacente.
  • Les inhibiteurs calciques : Ces médicaments contrôlent également votre fréquence cardiaque, mais il peut être nécessaire de les éviter si vous souffrez d’insuffisance cardiaque ou d’hypotension artérielle.
  • La digoxine : Ce médicament contrôle la fréquence cardiaque au repos, mais pas pendant l’activité. Elle peut être ajoutée aux bêta-bloquants ou moins fréquemment aux inhibiteurs calciques si un seul traitement n’a pas suffisamment ralenti la fréquence cardiaque.
  • L’amiodarone : Dans de très rares cas, votre médecin peut décider de contrôler votre rythme cardiaque avec ce médicament seul ou en plus des bêta-bloquants. L’amiodarone est très efficace pour contrôler la fréquence cardiaque, mais est associée à des effets indésirables graves dans le traitement à long terme. Elle s’accumule dans votre thyroïde, dans vos poumons, votre peau, etc.

 

 

Découvrez : « Comment changer ma vie ? »

 


Pages connexes