Qui est plus à risque de présenter une fibrillation atriale ?

Nous ne savons pas complètement comment la fibrillation atriale se développe, mais il existe de nombreux facteurs qui augmentent le risque de développer une fibrillation atriale au cours de votre vie, dont des exemples sont donnés dans le tableau ci-dessous. Ceux-ci comprennent des problèmes de santé comme le diabète ou la maladie rénale en plus des maladies du cœur. Il est important de traiter ces comorbidités afin d’optimiser les résultats du traitement de la fibrillation atriale. La fibrillation atriale peut également se produire sans aucune autre maladie et près du tiers des personnes avec fibrillation atriale ont un cœur normal et ne souffrent d’aucune autre maladie. Il s’agit de la « fibrillation atriale isolée».

Mode de vie Comorbidités / Autres problèmes
Abus d’alcool Hypertension artérielle / Diabète
Obésité Infarctus du myocarde/ Maladie coronarienne
Inactivité physique ou sports d’endurance excessifs Insuffisance cardiaque ou cardiopathie valvulaire
Tabagisme Troubles du sommeil / Apnée obstructive du sommeil
Stress Chirurgie cardiaque
Abus de stimulants (y compris la caféine) Hyperthyroïdie (thyroïde hyperactive)
Infection pulmonaire (infection des poumons)
Maladie cardiaque congénitale

 


Pages connexes